Le développement durable au sein de l'IME

Objectif général du Développement Durable de l'institution

L’objectif général est de préserver l’environnement et de réaliser des économies. Pour approfondir la réflexion de cette dynamique, l’établissement s’engage dans le dispositif « École 21 ».. Ce dispositif innovant repose sur l’intégration des approches de promotion de la santé (Charte d’Ottawa, Écoles en santé) et du développement durable (Agenda 21). Il s’inscrit dans le programme «Générations en santé juniors », cofinancé par l’Union européenne (Interreg IV - Feder) et un ensemble d’institutions belges et françaises. Durant toute la durée du programme, l’IME dispose du soutien et de l’accompagnement méthodologique du CODES, promoteur de l’action. Cet accompagnement impliquant des échanges entre les établissements s’appuie sur la situation réelle observée dans l’IME à partir de diagnostics, des potentialités et ressources de la communauté (santé, développement durable, climat scolaire).

 

Sensibilisation des professionnels et des personnes accueillies

Les personnes accueillies ainsi que le personnel, souvent informés, ne sont pas toujours responsabilisés. Il s’agit donc d’éduquer pour s’approprier des comportements éco-citoyens au moyen de journées à thèmes, de visites d’organismes et d’entreprises impliqués, de responsabilités au sein de l’IME (délégués éco-citoyens des élèves, responsable de l’achat des produits d’entretien,…). La demande d’audits énergétiques sera envisagée.

Un groupe de pilotage est constitué par des représentants de la communauté éducative de l’IME : direction, équipe pédagogique, thérapeutique et éducative, personnels administratifs, agents techniques et personnes accueillies.

Un diagnostic est établi et une réflexion est mise en œuvre pour établir un programme d’actions. Ce dernier repose sur une approche coordonnée et intégrée de la promotion de la santé et du développement durable. Il promeut le bien-être, la santé et la citoyenneté au sein de l’établissement, en s’appuyant sur une vision durable, environnementale, sociale et économique. Il tente d’obtenir la participation active des personnels, évalue et valorise les résultats via la communication interne.

 

Mise en œuvre de plans d’actions

  • Achats 

-  Sensibiliser les acheteurs pour intégrer la qualité écologique en tant que critère de choix des produits

-  Favoriser l’achat de produits éco-labellisés (NF environnement, Ecolabel européen)

-  Exiger des fournisseurs des informations environnementales conformes à la norme ISO 14021

  • Gestion durable du parc auto

-  Développer une flotte de véhicules « propres » (consommant moins et rejetant moins de CO2)

-  Développer l’usage rationnel du parc

-  Adapter sa façon de conduire afin également de réduire la consommation.

  • Gestion énergétique

-  Rechercher l’efficacité énergétique de ses installations thermiques (entretiens, réglages, dimensionnement…)

-  Agir sur les comportements des utilisateurs (sensibilisation, information, consignes…)

-  Préparer et lancer des audits énergétiques

-  Programmer les améliorations techniques du patrimoine

  • Consommation d'eau

-  Agir sur les comportements des utilisateurs (sensibilisation, information, consignes…)

-  Organiser l’entretien et la surveillance du réseau de distribution d’eau

  • Gestion durable des déchets

-  Analyser la production interne (papier, emballage…)

-  Agir sur les comportements des utilisateurs (sensibilisation, information, consignes…)

-  Etudier et organiser une pré-collecte sélective

  • Domaine du non-bâti

-  Faire réaliser un diagnostic écologique

-  Sensibiliser et former les personnels d’entretien à une éco-gestion (utilisation d’eau récupérée, utilisation d’écoproduits, compostage…)

-  Programmer une amélioration du domaine non-bâti

 

image1-12.gifCliquez pour agrandir

Date de dernière mise à jour : 11/02/2014