Organisation de l'unité d'enseignement

L'équipe enseignante

L'unité d'enseignement compte 5 postes équivalent temps plein partagés suivant les besoin des enfants et des adolescents entre la Section d'Initiation et de Première Formation Professionnelle (SIPFP > 14-20 ans) et la Section d'Education et d'Enseignement Spécialisé (SEES > 6-13 ans) et le SESSAD.

La scolarisation

1/ Dans l'unité d'enseignement

A l'entrée dans l'établissement, l'équipe enseignante met en oeuvre un projet personnalisé de scolarisation (PPS) coordonné par l'enseignant référent du secteur.

L'ensemble des enfants de l'IME est scolarisé à temps partiel. Ce temps varie en fonction des besoins et du projet et s'étend sur une amplitude possible comprise entre 2 heures et 14 heures hebdomadaires. La journée est partagée en quatre plages (9h00/10h30 - 10h30/12h00 - 13h15/15h00 - 15h00/16h30) où les temps de scolarisation sont possibles.

En regard d'évaluations régulières relatives aux domaines d'apprentissages explicités ci-dessous, un bulletin semestriel est adressé aux familles. Ce document permet de faire le point des capacités, attitudes et connaissances de l'enfant, déclinées dans le socle commun. Il est rédigé avec un regard bienveillant et dans un esprit de vulgarisation des aspects pédagogiques. Les évaluations permettent également de compléter le livret personnel de compétences qui accompagne l'élève tout au long de sa scolarité.

 

2/ La scolarité partagée

Pour faire évoluer la scolarisation des enfants accueillis dans notre unité d'enseignement vers les structures de droit commun, il faut, au-délà de la loi, des ouvertures réciproques, des échanges, du dialogue, un travail en réseau, et la reconnaissance de l'autre dans ses spécificités et différences. L'accord et l'engagement moral de l'équipe pédagogique sont primordiaux pour mettre en oeuvre une scolarité partagée avec les établissements de référence ou partenaires.

Pour nos élèves, nous répertorions trois situations concernant les établissements de référence :

  • les élèves les plus handicapés ayant des problématiques très importantes pour lesquels la scolarité dans l'établissement de référence n'est pas envisagée
  • ceux qui peuvent bénéficier de temps collectifs dans les établissements de droit commun
  • les élèves qui peuvent bénéficier individuellement d'une scolarité partagée

Les dispositifs collectifs tendent à rétablir un lien avec le milieu de droit commun et à travailler les compétences sociales et civiques du socle commun alors que les projets individuels de scolarisation partagée mettent en oeuvre les objectifs plus disciplinaires des piliers du socle commun.

Initiés et rédigés par les enseignants en partenariat avec les collègues des classes d'accueil et l'aide du coordonateur pédagogique, tous ces projets sont validés par les IEN concernés ou par les chefs d'établissement.

 

Un dispositif d'inclusion scolaire au collège de Rimogne

 

Objectifs 

  • Apporter de la fluidité dans le parcours de formation des élèves de l’IME ayant les potentialités pour suivre une scolarité en milieu de droit commun.
  • Augmenter les possibilités d’inclusion scolaire des élèves de l’IME
  • Renforcer la dynamique citoyenne des collégiens de Rimogne notamment dans la prise en compte des différences
  • Permettre aux collégiens ayant une notification MDPH d’orientation en établissement médico-éducatif qui restent sans affectation d’avoir des temps d’accompagnement plus adaptés à leur orientation.

 

Moyens 

  • Un enseignant à mi-temps
  • Une AVS
  • Une salle de classe au collège de Rimogne
  • Un mini-bus 9 places

 

Population concernée par le dispositif

Les adolescents, usagers de l’IME, sont des élèves qui, sur le plan comportemental, sont capables de comprendre et respecter le règlement intérieur d’un établissement scolaire. Ils sont en appétence pour les apprentissages et ont une disponibilité suffisante pour mettre en œuvre leur potentiel. Ils bénéficient d’un projet individualisé d’accompagnement (PIA) dans lequel ils sont fortement investis, dans lequel le PPS a une part prépondérante.

Quelques adolescents, usagers du collège, soit bénéficiaires d’une notification MDPH d’orientation en établissement médico-social, soit en très grande difficulté ayant pour conséquence l’ouverture d’un dossier MDPH en vue d’une réorientation.

 

Fonctionnement

Jours de fonctionnement du dispositif

De façon à laisser une place aux accompagnements éducatifs et thérapeutiques, le dispositif fonctionne le lundi, mardi et mercredi matin

 

Horaires

Les élèves de l’IME arrivent à Rocroi à 9 H 00, ils sont alors pris en charge par l’enseignant et l’AVS qui les accompagnent à Rimogne pour commencer les cours à 9 H 30. Le soir les cours s’arrêtent à 16 H 00 et les élèves repartent à Rocroi avec l’enseignant et l’AVS de façon à pouvoir reprendre leur transport à 16 H 30

 

Modalités d’inclusion au collège

Les temps d’inclusion scolaire au collège se font sur les disciplines les plus accessibles de façon à travailler principalement les compétences sociales et civiques du socle commun. Ces disciplines peuvent être l’EPS, les arts plastiques et l’éducation musicale.

 

Modalités d’inclusion à la SEGPA

Les temps d’inclusion scolaire à la SEGPA se font sur les matières fondamentales. Les objectifs visent les apprentissages et l’acquisition de compétences. L’AVS est principalement mobilisée sur ces temps de façon à faciliter l’appropriation des contenus pédagogiques. Le temps et la fréquence des inclusions sont définis individuellement dans le cadre du PIA et plus spécifiquement du PPS de chaque élève

 

Modalités d’inclusion dans la classe du dispositif pour les élèves du collège

Les élèves du collège en très grande difficultés pour lesquels un dossier MDPH a été mobilisé peuvent avoir des temps pédagogiques définis en équipe au sein de la classe du dispositif afin de leur permettre de bénéficier d’une pédagogie différenciée en petit groupe et de reprendre confiance en eux.

 

Objectifs et fonctionnement pédagogiques au sein de la classe du dispositif

L’enseignant du dispositif étaye ses contenus pédagogiques en s’appuyant sur ce que font les élèves dans leurs temps d’inclusion scolaire. Il travaille avec une pédagogie différenciée et une volonté d’individualiser le travail pour chaque élève en relation aux compétences visées inscrites dans le PPS.

Pour les élèves du collège en grande difficulté, il cherche d’abord à créer un cadre bienveillant afin d’établir une relation de confiance et propose des contenus adaptés à leurs potentialités afin qu’ils se remettent dans une dynamique d’apprentissage.

 

Date de dernière mise à jour : 12/05/2015